2017_perf_alvarado_lorange-05

Aymara Aalvarado

Aymara Aalvarado (Gatineau)

Performance

Après avoir étudié le dessin, la peinture et la sculpture à l’Académie San Carlos au Mexique, Aymara Alvarado a suivi les traces de son grand-père Carlos Alvarado Lang — graveur. Son admiration pour les peintres classiques l’a amenée à expérimenter diverses techniques, notamment, l’huile sur toile et sur feuille d’or. Son approche actuelle fusionne des techniques anciennes à des nouvelles — peinture, musique et performance — dans l’espoir d’abolir leurs frontières. Depuis qu’elle a emménagée au Québec en 2003, Alvarado travaille dans un amalgame de différences culturelles et environnementales, constamment à la recherche de nouveaux espaces créatifs. En 2011, elle reçoit une subvention du Conseil des arts et des lettres du Québec. À partir de 2012, elle prospecte la musique et apprend ainsi à jouer au saxophone et à chanter avec le groupe Fire Queen qu’elle fonde avec Jordan David. La même année, elle trouve son espace de travail, Le Temporaire. Elle se lance alors dans l’improvisation et l’exploration de la musique électronique qui la propulse dans le monde festif du spectacle momentané et spontané. Elle ne veut jamais se répéter — encore et encore — comme la litanie d’une chanson. Elle voit d’ailleurs ses créations de la même façon : le flux est sa liberté. Aymara Alvarado explore également les sphères de la performance et du cinéma dans lesquelles l’action vient naturellement à elle. Elle travaille actuellement sur un projet de musique et de performance pour le Jour des morts, une célébration ancienne au Mexique.

Photos de la performance

Partenaires