image-3-copie

À perpétuité / In Perpetuity

Jennifer Lefort

Exposition

« À perpétuité » signifie éternité ; une durée sans interruption et sans discontinuation. À perpétuité définit la pratique de Jennifer Lefort : la conception d’une abstraction en perpétuel devenir. L’instantanéité de la gestuelle momentanée et spontanée de l’artiste, ressentie à travers chacune des propositions picturales et sculpturales colorées de celle-ci, s’appréhende telle une succession d’indices (in)temporels ; une transposition tangible de l’effervescence de ses actions rythmées. Les gestes répétitifs et intuitifs deviennent palpables. La temporalité prime la matérialité, à la limite de l’impulsion et de la sensation — entre l’expressionnisme et le formalisme.

Les peintures et sculptures de l’artiste s’articulent autour d’une réflexion plastique sur le temps passé en atelier ; des instants quasi infinis. Ainsi, l’abstraction imprévisible présente la narration des transformations matérielles, des expérimentations formelles ainsi que des innombrables combinaisons et variations chromatiques. Or, ces indices témoignent des derniers mois de création intense de Lefort dans l’espace confiné de son atelier.

L’exposition À perpétuité se déploie dans les trois colossales galeries de AXENÉO7 où Jennifer Lefort conçoit une expérience contemplative, immersive et participative. Des dispositifs hors-normes, sortes d’assises sur lesquels les visiteurs sont invités à prendre place, génèrent leurs propres variations de spatialisation. Amovible, le mobilier s’avère entièrement maniable. Les regardeur-visiteurs sont alors conviés à se déplacer ou à se « balancer » afin d’observer autrement la volupté visuelle — et temporelle — de Lefort. Devant les œuvres, le temps est maintenu ; en continu.

— Jean-Michel Quirion

Jennifer Lefort est née à Montréal et travaille maintenant à Gatineau. Reconnue pour son travail en abstraction, l’artiste était finaliste en 2018 pour le Prix en art actuel du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ). En 2016, elle a remporté le prix du CALQ pour l’œuvre de l’année en Outaouais pour son exposition Le nouvel atelier, commissariée par Marie-Hélène Leblanc et présentée à la Galerie UQO à Gatineau. D’autres distinctions ont précédé celles-ci, dont le prix Joseph Plaskett en peinture. Au cours des dernières années, elle a fait une résidence importante à Los Angeles et a présenté des expositions individuelles à Montréal, à Toronto et à Miami, une installation in situ à la Galerie du Nouvel Ontario à Sudbury, une installation d’art public temporaire au Musée d’art contemporain des Laurentides à Saint-Jérôme et une exposition d’œuvres inédites à Bâle en Suisse. Jennifer Lefort est représentée par la galerie Mindy Solomon à Miami et Division à Toronto.

Partenaires