heavy-fabric

Heavy Fabric

Kyle Alden Martens

Exposition
Performance

L’exposition HEAVY FABRIC de Kyle Alden Martens, ainsi que la performance d’activation de l’installation sont présentées dans le cadre de la biennale PERF (Ré) — activation.

HEAVY FABRIC est une installation par Kyle Alden Martens constituée de mises en abyme de vêtements traités comme des assemblages, des collages et des moulages protéiformes. Chacune des combinaisons tridimensionnelles déploie une sensualité queer dissimulée à travers des formes codifiées et la densité des tissus qui réfèrent indéniablement au corps. Ces représentations s’insèrent à l’intérieur et à l’extérieur du « placard » en référence à cette description formulée par la théoricienne Eve Kosofsky Sedgwick (1990) afin de définir ce seuil inévitable auquel certains individus en marge des normes sexuelles sont confrontés. Dès lors, les pièces de textiles semblent tout droit sortir d’un placard queer ; elles servent à s’affirmer et à parcourir d’autres codes vestimentaires et notamment identitaires. Les vêtements façonnés, sortes de signes d’émancipation — et de subversion — peu anodins, s’avèrent bigarrés et totalement éclatés : des superpositions de pantalons de denim et de t-shirts sur lesquelles sont ponctués des gants colorés, une travée de méticuleuses paires de sandales en pièces détachées ou des micro/macro-habits moulés en une matière spongieuse. Au-delà des allusions au placard avec les tissus recomposés, certains objets semblent issus d’un gymnase dans lequel l’équipement d’athlétisme a la double signification et fonction de jeux physiques et érotiques. Centrée dans l’espace de l’exposition, une corde nouée est activée par Alden Martens alors qu’il tente de l’escalader et d’ainsi braver la gravité. L’interaction du corps de l’artiste avec ses sculptures apparaît comme un défi, un exercice d’équilibre constant entre séduction et confrontation.

Eve Kosofsky Sedgwick (1990). Epistemology of the Closet. Berkeley: University of California Press.

— Jean-Michel Quirion

Kyle Alden Martens est un artiste interdisciplinaire queer basé à Montréal. Il a obtenu un baccalauréat en arts visuels (BFA) en multimédia au Nova Scotia College of Art and Design University (Halifax, Canada) en 2015. Il a présenté son exposition solo, Portable Closets, à la Stride Gallery, au Centre Clark et à la galerie Eastern Edge. Martens a également présenté son travail avec le Khyber Centre for the Arts, la Eyelevel Gallery et le Centre for Art Tapes à Halifax, Canada. Il est actuellement candidat à la maîtrise en sculpture à l’Université Concordia, où il est soutenu par la bourse de recherche artistique Dale and Nick Tedeschi, la bourse d’études supérieures du Canada Joseph-Armand Bombardier (CRSH) et le Fonds de recherche du Québec — Société et culture.

kylealdenmartens.com

Partenaires