Historique


Dans la foulée des premiers centres d’artistes créés dans les années 70, AXENÉO7 est apparu au début des années 80 comme une réponse à l’isolement des artistes de l’Outaouais et à leur exode. D’abord regroupés sous le nom La septième ouest, les artistes ont incorporé, en 1983, l’organisme AXENÉO7 – un nouvel axe pour les arts visuels, dans la région administrative 07, l’Outaouais. Cette même année, l’organisme a obtenu une première subvention du Conseil des Arts du Canada qui a continué à lui accorder un soutien annuel sans interruption depuis 30 ans. Installé dans un bâtiment ancien situé au 205 Montcalm et propriété de la Ville de Hull, le centre comprenait dès le départ trois volets : diffusion, production et ateliers d’artistes. Quelques années plus tard, soit en 1986, dans le cadre d’un sommet socio-économique régional, AXENÉO7 se voyait accorder le statut de Centre d’exposition accrédité par le MCCQ. De son volet production naissait alors un nouvel organisme, le centre de production DAÏMÔN, orienté principalement en photographie et en vidéo. Depuis ce temps, les deux organismes cohabitent sous le même toit, ce qui a permis de nombreuses et riches collaborations. Lors de la création du CALQ en 1992, AXENÉO7 a renoncé à son statut de centre d’exposition pour revenir officiellement à ce qu’il a toujours été véritablement, un centre d’artistes autogéré. Le bâtiment qui abrite les deux organismes étant désuet et trop étroit, AXENÉO7 et DAÏMÔN entreprennent au début des années 90 des démarches pour se relocaliser. En 1995, ils fondent un organisme dont le mandat sera de créer et de maintenir un nouveau lieu pour les organismes et les artistes en arts visuels et en arts médiatiques, La Filature inc. C’est ainsi qu’en 2002, on assistera à l’inauguration des nouveaux espaces dans l’ancienne Hanson Hosiery Mill’s, un bâtiment industriel datant du début du 20e siècle qui sera alors rebaptisé La Filature. AXENÉO7 s’y retrouve donc avec le centre de production DAÏMÔN et six ateliers d’artistes, dans des lieux magnifiques et remplis de possibilités pour la production et la diffusion des arts. Le 1er janvier 2012, un bris du système de gicleurs cause une importante inondation qui demandera de refaire près de 80% de l’intérieur du bâtiment. Les assurances couvriront la plus grande part des coûts de rénovation mais les organismes devront y mettre beaucoup de temps et d’énergie. Ils profiteront cependant de cette malheureuse occasion pour apporter des améliorations en abattant quelques cloisons pour rendre l’espace d’accueil plus ouvert et plus chaleureux. Au cours de cette année de travaux, AXENÉO7 a réussi à maintenir une programmation légèrement réduite en déménageant ses bureaux dans l’espace réservé aux résidences d’artistes et en utilisant deux de ses trois galeries d’expositions qui avaient subi moins de dommages.

 

Au cours de ses 30 années d’existence, le centre d’artistes AXENÉO7 a accueilli des centaines d’artistes, a présenté plus de 500 expositions individuelles, produit une vingtaine de publications et réalisé des événements hors-les-murs.

 

 


INSCRIVEZ-VOUS

À NOTRE LISTE D’ENVOI

+